VOUS ETES ICI
ACCUEIL > INFORMATION > RD CONGO: Les actes de vandalisme à l’échelle nationale contre l’Église Catholique

RD CONGO: Les actes de vandalisme à l’échelle nationale contre l’Église Catholique

L’Église catholique de la RDC est sous pression. Les actes de vandalisme et les agressions perpétrés contre des biens de l’Église se multiplient. Mardi et Mercredi, des paroisses et écoles catholiques ont été attaquées par des inconnus dans les provinces du Haut-Katanga et du Kasaï Oriental.

La paroisse Sainte Marie de Lukalaba (Kasaï Oriental) a été vandalisée, ce mercredi matin. Monsieur l’abbé Jean Marie Mutombo, curé de la paroisse, décrit la scène et les objets volés:

« Des inciviques ont cassé la porte de l’Eglise, ils se sont introduits dans l’Eglise, ils ont désacralisé l’autel, ils ont emporté toutes les nappes de l’autel, tous les livres liturgiques et tout ce qui était apprêté pour la messe matinale. Ils ont cassé la fenêtre de la sacristie, ils ont emporté la statue de la vierge Marie, neuve, que nous venions de recevoir des bienfaiteurs de France, des objets liturgiques, notamment des calices, des ciboires », rapporte l’abbé Jean Marie Mutombo. 

Un groupe de personnes a tenté de piller les paroisses Saint Robert Kansele et Saint Albert le Grand de Mbuji-Mayi, mais la police a intervenu à temps.

Dans la ville de Lubumbashi (Haut-Katanga), le curé de la paroisse Saint Kizito située dans la commune Annexe  et qui a été prise pour cible, renseigne que des inconnus, munis des bidons d’essence et des pneus, ont mis le feu à la porte d’entrée de l’Eglise pour tenter d’y pénétrer. Mais l’intervention des forces de l’ordre a mis fin à cette tentative.

Bien avant, ils ont cassé les vitres de l’Eglise et des salles des classes qui sont non loin d’elle. Ils ont ensuite emporté plusieurs machines à coudre et une importante somme d’argent de l’école dont le montant n’est pas communiqué.

Une scène identique s’est déroulée à l’église Saint Jean Baptiste du quartier Gbadolite et au couvent des sœurs « servantes de Saint Joseph » de la paroisse Sainte Bernadette à la Katuba – Upemba dans la même ville. Ces personnes ont cassé des vivres, emporté  des machines à coudre et des rideaux avant d’incendier d’autres biens.

Le commissaire provincial de la police du Haut Katanga condamne ces actes de vandalisme et affirme que quatre personnes ont été arrêtées suite à ces incidents et sont traduites en justice. Les victimes demandent la protection aux autorités de la province du Haut Katanga.

L’incendie d’une partie du Grand Séminaire de Malole le samedi 18 février 2017, avait poussé le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, archevêque de Kinshasa, à prendre la parole. Dans un communiqué adressé à l’agence Fides, il évoque son indignation face à un acte qui a semé « la terreur chez les sœurs carmélites voisines dudit séminaire à Kananga ».

Il regrette aussi les manifestations de groupes de jeunes devant l’archevêché de Kinshasa qui ont créé « une atmosphère de panique ». Il cite aussi la profanation de la paroisse Saint-Dominique de Limete par une « vingtaine de jeunes gens mal intentionnés » qui « avaient renversé le tabernacle » et endommagé sérieusement l’église, cassant les bancs et saccageant l’autel.

Il y a sans doute une lecture politique á faire de ces actes de vandalisme á l’échelle nationale á l’encontre de l’église catholique.

Dans un aspect simple, il semblerait que ces jeunes complétement paumés, s’attaquent á l’église catholique pour avoir entrainé la population dans une sorte de lethargie révolutionnaire avec l’accord de la Saint Sylvestre, qui, d’une part légitimise Kabila, au délá de son mandat constitutionnel et d’autre part plonge le pays dans une incertitude politique.

Quoi qu’il en soit, l’ignorance de ces jeunes, mal intentionnés, ne les dédouanne pas de ces actes de vandalisme á l’échelle nationale contre l’église catholique

Par Guylain Gustave Moke

Guylain Gustave Moke
Guylain Gustave Moke est un expert en affaires internationales (Sociales, économiques, culturelles et politiques), Analyste Politique, Écrivain et Chercheur de l’Université ''De MontFort University''- ( Actuellement à ''Birmingham University'') et président de l'Association: ''Africa Political Scientists Association''( Université de Birmingham).
http://www.presidentmoisekatumbi.com

Laisser un commentaire

Top