VOUS ETES ICI
ACCUEIL > POLITIQUE (Page 2)

Discours d’ouverture de MOISE KATUMBI du conclave des forces du changement

Discours d’ouverture de Moise Katumbi du conclave des forces du changement ! “Je m’adresse à vous en capitaine de l’équipe qui veut gagner”. Moise Katumbi lance le conclave des « forces du changement » autour de sa candidature en Afrique du Sud à Johannesburg, ce samedi  sur la situation politique en RDC, en prévision des élections

RDC : l’opposition veut créer un front uni derrière l’opposant en exil Moïse Katumbi

Moïse Katumbi

RDC : l’opposition veut créer un front uni derrière l’opposant en exil Moïse Katumbi Des mouvements d'opposition congolais ont entamé samedi à Johannesburg des pourparlers avec l'opposant en exil Moïse Katumbi, candidat déclaré à la présidentielle en République démocratique du Congo, afin de constituer un front uni en vue de ce

Tshopo : un chef rebelle impose des amandes à la population de Bindi

Tshopo : un chef rebelle impose des amandes à la population de Bindi

Tshopo : un chef rebelle impose des amandes à la population de Bindi Les habitants de la cité de Lowa dans le territoire d’Ubundu (Tshopo) dénoncent les tracasseries perpétrées par le chef Maï-Maï Thomas Mesandu Basele allias colonel Thoms. Ce dernier arrête, incarcère et exige des amendes illégales de 5000 FC

Joseph Kabila fait le ménage à la tête de la police nationale

Joseph Kabila fait le ménage à la tête de la police nationale

Joseph Kabila fait le ménage à la tête de la police nationale Joseph Kabila fait le ménage à la tête de la police nationale. Et ce sont des véritables changements qui touchent la direction de l’un des dispositifs sécuritaires les plus important de l’appareil de l’État. Dans une ordonnance présidentielle lue

Kinshasa doit permettre à Katumbi de participer à la présidentielle, selon le Haut-commissariat aux droits de l’Homme des Nations unies

Dans une lettre rendue publique le 16 juin, le Haut-commissariat aux droits de l'Homme des nations Unies demande à l'État congolais de prendre les "mesures nécessaires" pour permettre à l'opposant Moïse Katumbi de participer au scrutin présidentiel prévu avant la fin de l'année. Dans la salle du cabinet de Me Dupont-Moretti,

Top